Espace d’échanges du site IDRES sur la systémique
14es Journées Francophones de Thérapie Familiale Systémique de Lyon

STABILITÉ : CONTINUITÉS ET RUPTURES

Notre époque est balayée par...

lundi 13 décembre 2021 par beaujean

Inscription aux
14es Journées de Thérapie Familiale Systémique de Lyon
du 19 mai au 21 mai 2022
– En ligne sur [http://files.medhyg.ch/doc/Lyon%202...->www.journees-lyon-therafam.com]

  Sommaire  

  Programme

Notre époque est balayée par l’accélération du temps. Les valeurs en sont changées. La per- manence a mauvaise presse, le changement a le vent en poupe !
Tous les systèmes ouverts sont soumis à des stress de différents types qui nécessitent le déploiement de capacités d’adaptation.
Qu’en est-il au niveau de la famille ?

Il s’agit d’une part d’événements internes, liés au cycle de vie de la famille, mais aussi à des maladies, à des séparations, des départs, des deuils... Certaines relations familiales particulièrement à risque conduisent ainsi au placement des enfants qui, bien que de l’ordre de la rupture, a pour objectif principal de réintroduire de la permanence dans le parcours chahuté de ces jeunes. D’autre part, des événements externes mettent à l’épreuve les capacités d’adaptation des familles : déménagements, perte d’emploi, précarité, souf- france, crises sociopolitiques... Le niveau de stress auquel sont soumis les parents rejaillit sur les enfants. Et le mouvement de différenciation s’exprimant dans la crise d’adolescence peut être vécu comme un besoin de rupture avec la famille.

Si les thérapeutes offrent à leurs patients une expérience réparatrice de stabilité et de continuité dans la relation thérapeutique, ils demeurent avant tout agents de changement et aident les familles à se transformer, à ne pas céder à une rigidification défensive en cas de mutation appréhendée comme menaçante. Mais sont-ils les garants du maintien de l’homéostasie familiale ? Dans quelle mesure leurs a priori sur la continuité et la rupture des couples et des familles sont-ils opérants dans leur destin ? Comment terminer une intervention systémique ou une thérapie, par définition limitées, et qui en décide ? Comment cette expérience forte se poursuit-elle dans la tête de chacun des protagonistes après sa conclusion ?

Du jeudi 19 mai au samedi 21 mai 2022
Ecole Normale Supérieure de Lyon
46, allée d’Italie – Lyon
www.journees-lyon-therafam.com

  PROGRAMME

JEUDI 19 MAI

Matin : 8 h 45 9h00-9h45 9h45-10h45 et11h15-12h15

Mot de bienvenue

Guy Ausloos (Montréal) : Introduction

Michel Delage (Toulon) : « L’existence et le temps : approche systémique »

Muriel Meynckens (Bruxelles) :« Du groupe à l’équipe de travail »

Après-midi à

14h - 15h30 ATELIERS

16h à 17h30 COMMUNICATIONS LIBRES

Vendredi 20 mai

9h-10h Ignacio Garcia-Orad (Paris) : « Naissance, proposition d’une périnatalité systémique »
10h45 11h45 Anne De Keyser (Bruxelles) : « L’enfant ne fait pas la famille ! Modélisation systémique de l’attachement pour soutenir la famille en thérapie »

ATELIERS

COMMUNICATIONS LIBRES

19h00 Dîner et soirée du congrès

Samedi 21 mai

Grégoire Nyssens et Marilena Casale (Bruxelles) : « Adolescents en institution : inscrire la séparation dans la prise de contact – L’enjeu de la majorité avec le risque du sans-abrisme »

Catherine Denis et Lidvine Regout (Liège) : « Réparations posthumes : de la rupture à la séparation »

12h-13h Clôture


enregistrer pdf
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 7 / 1391178

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Présentation de l’espace de partage sur la systémique  Suivre la vie du site Calendrier des manifestations (colloques, conférences)  Suivre la vie du site France : Colloques, Manifestations ou Journées (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License