Intérêt de l’utilisation des objets flottants dans l’approche des plans les plus douloureux de l’histoire des patients et de leur famille Résumé de l’article par C. Bilocq (février 2007), Thérapie familiale, 2006, Vol. 27, n°4, pp. 339-359,

Cet article a été rédigé par F. Calicis suite à une conférence donnée à Liège pour l’asbl Parole d’Enfants. L’auteur y présente sa pratique des objets flottants.

Le référentiel théorique


F. Calicis situe ses interventions dans le contexte de la seconde cybernétique et du constructivisme (observateur participant).

Les consultants nous amènent, en fonction du contexte de l’entretien, ce qu’ils ont sélectionné de leur histoire. Le thérapeute fera lui aussi une sélection de ce qu’il reçoit selon les limites de ses organes perceptifs, ses théories, son contexte de travail, son histoire… et orientera davantage la rencontre en fonction de ses résonances (M. Elkaïm, 1989). La rencontre entre…

Pour avoir accès à ce contenu et à des centaines d’autres articles, vous devez faire une demande d’inscription.

Je m’inscris

Si vous avez déjà un compte, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

À lire aussi…