Institution

8 articles

  • Seriès, Mainhagu, Bernard, Calanda : L’illusion alimentaire, quel avenir ? Comment comprendre les troubles du comportement alimentaire ? Seriès, C., Mainhagu, P., Bernard , M., & Calanda, A.-M. (2005-2006). Diététique et Médecine, 85-94.

    R-S-T

    L’illusion alimentaire, quel avenir ? Comment comprendre les troubles du comportement alimentaire et la tyrannie du poids ? DIÉTÉTIQUE ET MÉDECINE 2005-2006 Première partie : prise en charge (...)
    Contenu pour les inscrits
  • Prendre en charge la souffrance à l’hôpital (suite)

    Échanges à partir des notes de lecture

    Suite du résumé du livre de Laurent Morasz, en complément du travail effectué par Catherine Bertrand et Virginie Deschamps PARTIE 3 : Prendre en charge la souffrance 8. Initier un travail de (...)
    Contenu pour les inscrits
  • Dessoy : Terrorisme et démocratie : la mondialisation d’un processus pathogène Quand le monde se comporte comme une famille malade

    D-E

    Nous voudrions mettre en évidence les liens qui existent entre les problématiques que traitent les thérapeutes de famille, et les grands problèmes qui nous occupent aujourd'hui, par exemple, le terrorisme mondial. A partir des deux premières conditions nécessaires à l'avènement d'une organisation dynamique - la reconnaissance explicite d'une différence et la capacité des éléments différenciés à interagir entre eux de manière complémentaire, concurrente, symétrique et antagoniste -, il est déjà possible de mettre en évidence un commun dénominateur entre les comportements psychopathologiques de l'homme, la guérilla et le terrorisme : chacun d'eux introduit, par contrainte, une différence dans leur contexte respectif qui la refuse. Or, sans une différence reconnue et négociée, aucun contexte ne survit, ... sauf ceux dont nous allons parler, mais qui s'apparentent alors à des contextes rigides, source de souffrances de l'homme. Au cours du développement, nous mettrons en question l'excellence absolue de la démocratie : l'examen des rapports, entre des familles dynamiques et des familles rigides formant une même communauté, ainsi que l'examen des rapports entre certains Etats démocratiques et des Etats totalitaires permettent de constater que la santé et le dynamisme des uns est fonction de la rigidité des autres. Cette ouverture du champ de vision éclaire davantage la logique organisationnelle de certaines familles étendues et du terrorisme mondial, elle souligne ainsi l'étonnante similitude entre les problématiques micro et macro sociales, en reconnaissant à notre discipline des compétences pour aborder ces problèmes qui nous occupent aujourd'hui.
    Contenu pour les inscrits