Espace d’échanges du site IDRES sur la systémique

Reformulation

dimanche 19 septembre 2010 par Morelli Maria , Maquoi elisabeth

La reformulation consiste à renvoyer à l’autre ce qu’il a exprimé avec ses propres termes ou avec d’autres termes (mais en s’assurant qu’il les comprenne) sans introduire de rupture dans ce qui a été abordé, sans rien introduire de nouveau, mais particulièrement ce qui manifeste son affectivité souvent difficile à dévoiler. La reformulation est ainsi utile pour la compréhension mutuelle du thérapeute et du patient et leur alliance.

La reformulation est une des modalités du feed-back dans un processus de communication. Le message en retour permet de vérifier sa compréhension. D’une part, l’écouté se reconnaît dans la formulation, le précise éventuellement et poursuit sa narration. D’autre part, l’accord donné à sa reformulation confirme pour l’écoutant la justesse de ses propos et le conforte dans son écoute.

La reformulation permet donc de préciser et de faire préciser au maximum une situation avant d’y travailler mais elle permet aussi de diminuer des tensions car la personne se sent écoutée et prise en compte.

Si la reformulation se voit accorder une grande importance principalement dans le dispositif rogerien, elle peut également intervenir dans les thérapies systémiques. Le thérapeute sera alors particulièrement attentif à ne pas être l’exact reflet des propos du patient. Il cherchera, au contraire, à introduire des décalages entre les propos du patients et ceux reflétés par la reformulation. On peut ainsi reformuler de manière métaphorique. Cela permet de mettre des mots sur une émotion, de passer d’un niveau analogique à un niveau digital. La reformulation vise alors à une meilleure symbolisation pour faciliter le flux de l’échange. La reformulation peut également être utilisée pour marquer les sous-systèmes à l’intérieur de la famille. Par exemple : « ce que vous dites les enfants, c’est .....mais vous les parents, vous dites... ». La reformulation s’inscrit alors dans la circularité des échanges.

Plus globalement, la reformulation en systémique, doit être, pour reprendre le mot de Gregory Bateson, une façon d’introduire une différence qui fait la différence. C’est à cette condition que la reformulation peut effectivement aider le patient à prendre de la distance par rapport à lui-même et à ce qu’il vit.

Gérard Poussin, « La pratique de l’entretien clinique », Dunod, Paris, 1994.


enregistrer pdf
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2348 / 964279

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SAVOIR THÉORIQUE  Suivre la vie du site Échanges à partir d’articles , bibliothèque, dictionnaire (...)  Suivre la vie du site Bibliothèque, Dictionnaire interactif et concepts (...)  Suivre la vie du site Dictionnaire interactif de quelques termes de la (...)  Suivre la vie du site R-S-T   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License