Espace d’échanges du site IDRES sur la systémique

Réflexions sur la conférence :« Lenfant Roi, l’enfant tyran et sa famille »

dimanche 24 février 2008

Au début de la conférence, la distinction entre enfant-roi et enfant-tyran n’était pas claire du tout, et même confondue pour moi.

J’ai noté lors de cette conférence une véritable évolution de notre société et que de ce fait, la place à laquelle on met l’enfant avait également évolué.

Plusieurs facteurs peuvent tenter d’expliquer l’apparition de tels types d’enfants : évolution des idées, des mythes sur l’individu, sur le nouveau couple, enfant désiré (donc potentiellement roi), familles recomposées,...
Les nouvelles famille ont tendance à avoir une horizontalité, une égalité, une hiérarchie enchevêtrée, une indistinction des rôles,...

Le jeu de rôle exposé lors de la conférence montre bien et pose la question d’enfant-roi, enfant-tyran. ça m’a permis de comprendre que ces deux notions évoluaient càd : l’enfant-roi ( à qui on donne le pouvoir et à qui on ne met par de règles), peut évoluer et devenir enfant-tyran (qui prend le pouvoir, violent, dont on a peur), si les parents ne lui rétablissent par des règles.

L’importance dans l’approche systémique, de réfléchir en terme de fonction, par rapport au symtôme qu’apporte l’enfant-roi, enfant-tyran. Et toujours faire le lien avec la transmission transgénérationnelle.

L’importance de l’environnement et du mythe social.

Au niveau de la résonnace chez le thérapeute qui lui ouvrira les portes vers des pistes et hypothèses, je me suis rendu compte qu’il était difficile de ne pas juger, prendre parti, avoir des affects négatifs à l’encontre de tel type d’enfant. Je n’ai jamais été confrontée à un tel type de famille dans ma pratique, mais, grâce à ce jeu de rôle et par la suite, la question posée sur la résonnance, ça me fait prendre conscience de cette difficulté.

Concernant la prise en charge thérapeutique, je me rends compte qu’il n’y a pas une seule direction et qu’en fonction de l’intervenant, celle-ci sera orientée de multiples manières, selon justement les résonnances et les hypothèses émises.
L’importance également en tant qu’intervenant de notre propre représentation de la famille, de la place de l’enfant,...Ce qui influence notre prise en charge.
Et enfin la notion de « mythe écran », qui m’était inconnu, et auquel je vais être attentive.


enregistrer pdf
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1445 / 992413

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SAVOIR THÉORIQUE  Suivre la vie du site Documents pédagogiques : conférences,videos,notes de (...)  Suivre la vie du site Notes prises lors de cours : échanges à partir (...)  Suivre la vie du site CFTF 2ème année B (Réservé au CFTF)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License