Espace d’échanges du site IDRES sur la systémique

ISOMORPHISME

par Julyane Pugin

jeudi 15 décembre 2005 par beaujean , Pugin Julyane

ISOMORPHISME

« Le terme d’isomorphisme désigne d’abord un concept mathématique selon lequel, lorsque deux structures peuvent être superposées de manière isomorphique, à chaque élément d’une structure correspond un élément de l’autre structure, en ce sens que chacun des éléments joue le même rôle dans leurs structures respectives. » (1)

En thérapie familiale, ce concept désigne non pas une correspondance d’éléments à éléments, mais une correspondance des relations à l’intérieur des différents systèmes.
Quand plusieurs systèmes se rencontrent dans un contexte particulier (par exemple celui de la violence, de l’adolescence, de l’alcoolisme...), des comportements, des règles, des mythes, des formes de communication commencent à se ressembler.

On a en effet souvent constaté que lorsqu’une équipe ou un thérapeute se fait mobiliser par une demande, il/elle a tendance à se mobiliser sur le même modèle de fonctionnement que le modèle du système qui consulte. Le fonctionnement du système familial se retrouvant alors, comme en miroir, dans celui des intervenants ou des équipes institutionnelles.

Nous assistons à une répétition des règles et des comportements propres au système mais dans un contexte différent, cette reproduction ayant pour fonction de maintenir le système dans un état stable.
En accord avec E. Dessoy (2), il est possible d’avancer que l’isomorphisme est la « manière dont l’institution répète une partie essentielle de l’organisation familiale, - celle précisément qui maintient le patient dans son état malade. »

La famille et l’institution sont considérées comme une même entité (« système thérapeutique », « communauté d’appartenance », « association provisoire »...) ayant le même problème et devant toutes deux le résoudre, le changement souhaité concernant autant la famille que l’institution. (2)

A ce sujet il est intéressant de rappeler les travaux d’Etienne Dessoy à propos de la notion de rite de passage comme étant capable de susciter le changement recherché dans la mesure où il lie le changement de la personne au changement de sa communauté d’appartenance.

Les manifestations isomorphiques peuvent être lues dans un premier temps comme facilitant une indispensable affiliation, amenant à la création d’un système thérapeutique. Ne pas y être attentif ensuite, revient à produire un « plus de la même chose », rendant toute évolution difficile.

Afin de garder envisageable une ouverture du champs des possibles, ce phénomène de fonctionnement en miroir, selon H. Schrod, ne doit pas s’entendre « comme une preuve de non-professionnalisme mais au contraire comme une étape par laquelle il faut que nous passions pour la compréhension et le changement de la problématique ». « C’est en recherchant les isomorphismes que nous pouvons obtenir des informations précieuses sur le fonctionnement de la famille, sur notre propre fonctionnement et celui de l’institution ». (3)

Arriver à capter les isomorphismes en questionnant son ressenti, ses résonances : « Tiens, qu’est-ce qui me prend de faire ceci, de dire cela ? », peut permettre au thérapeute de « se voir » dans le contexte, de se créer une représentation de lui-même dans le système et, par là, de « se voir » fonctionner comme le système.
Utiliser les isomorphismes comme miroir de sa propre position, s’en servir, se révèle être un moyen intéressant pour diagnostiquer le système et déboucher sur des modèles qui deviennent réalisables et travaillables.

(1) Benoît J-C. et al. (1988) : Dictionnaire clinique des thérapies familiales systémiques, ESF, Paris.

(2) Dessoy E. (2000) : « Isomorphisme et changement, commentaires à l’étude de cas du petit Jean. » L’Homme et son milieu. Etudes systémiques.

(3) Schrod H. (2004) : « Violence potentielle des professionnels en lien avec différents contextes », Revue Thérapie Familiale, Vol.XXV, N°3, pp. 323-338


enregistrer pdf
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3364 / 992413

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SAVOIR THÉORIQUE  Suivre la vie du site Échanges à partir d’articles , bibliothèque, dictionnaire (...)  Suivre la vie du site Bibliothèque, Dictionnaire interactif et concepts (...)  Suivre la vie du site Dictionnaire interactif de quelques termes de la (...)  Suivre la vie du site I   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License